Institut Français au Liban
Jounieh

Facebook Twitter

Nouveautés juillet 2018 - Livres Adultes

 

Hors saison et autres Nouvelles / Françoise Bourdin

Dans Hors saison, la nouvelle qui a donné son titre à ce recueil, deux histoires se croisent. Celle de Sabine – dont le couple bat de l’aile et qui se réfugie à Honfleur pour faire le point – et celle de Jag, qui connaît bien la maison dans laquelle elle a trouvé refuge. C’est là que vivait Laetitia, l’amour qu’il n’a jamais pu oublier. L’une craint de passer à côté du bonheur, l’autre a peut-être laissé le sien lui échapper…

Retour à Séfarad / Pierre Assouline

«Il y a deux ans, Sa Majesté Felipe VI m’a dit : "Comme vous nous avez manqué!" En fait, il s’adressait à l’ensemble des séfarades à travers le monde, ces descendants des Juifs expulsés d’Espagne en 1492. À l’occasion d’une nouvelle loi nous accordant la citoyenneté, le roi d’Espagne nous offrait de revenir au pays.  Sur le moment, je l’avoue, j’ai un peu hésité. Cinq siècles après, tout de même... Puis j’ai pris pour moi cet appel historique. 
J’ai déposé un dossier et, sans attendre ma naturalisation, je suis parti en Espagne, le pays du Quichotte et d’Almodóvar, de Goya et du Real Madrid, de l’Inquisition et de la post-Movida, celle qui explore son passé et celle qui le refoule. Je suis allé à la rencontre des gens, des écrivains, des poètes, des professeurs mais aussi de l’homme de la rue. Pendant ce temps dans les bureaux des administrations, mon dossier rencontrait quantité d’obstacles imprévus…»  

Sharko / Franck Thilliez

" Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux."
Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure...

> Nouveautés / Tous les événementsCommenter cet évenement

Ajouter un commentaire

En vous inscrivant sur le site de l’Institut français, vous pourrez laisser des commentaires et retrouver des informations personnalisées.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.