Notre Dame de Paris

Le président de la République, suite à l’incendie de Notre-Dame de Paris, survenu lundi 15 avril, a pris plusieurs décisions.

Il a demandé au gouvernement de prendre toutes les dispositions utiles afin de conduire dans les meilleurs délais la souscription nationale et les travaux pour rebâtir la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Elles ont été discutées en Conseil des ministres et annoncées par le Premier ministre ce jour.

 

Les travaux

Il a nommé un représentant spécial en charge de la reconstruction de Notre-Dame de Paris auprès de lui, le général Jean-Louis Georgelin. Ce dernier commencera son travail dès demain. Il s’appuiera sur l’ensemble des ministères mobilisés et en particulier le ministère de la culture.

Il a été décidé de lancer un concours international d’architecture pour la reconstruction de la flèche. Celle-ci ne faisant pas partie de la cathédrale d’origine, le président de la République souhaite qu’une réflexion soit menée et qu’un geste architectural contemporain puisse être envisagé.

Le président de la République a mobilisé ce jour l’ensemble des parties prenantes pour lancer les travaux de la reconstruction de la cathédrale. L’objectif doit être de tenir le délai de 5 ans et de bâtir un projet mobilisateur et puissant. Il a souhaité que ce projet associe tous les Français et plus particulièrement que l’ensemble des entreprises, artistes et métiers d’arts de toutes les régions de France puissent y travailler et ainsi former de nombreux jeunes. Les « Chantiers de France » seront lancés à cette fin et permettront de former des milliers de jeunes à ces métiers.

Pour donner :

Afin de faciliter la levée de fonds en faveur de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, le Gouvernement a mis en place un portail commun www.rebatirnotredame.gouv.fr qui fédère quatre établissements et fondations d’utilité publique habilités à collecter des dons :

Ces plateformes respectent plusieurs engagements :

  • Le reversement intégral des sommes collectées ;
  • La sécurisation des paiements ;
  • La garantie de transparence des modalités de collecte des fonds.

Elles ont vocation à recueillir le plus largement possible les dons français et internationaux en cours de mobilisation.

En outre, une cellule dédiée est mise en place au ministère de la Culture pour faciliter la collecte et le traitement des dons les plus élevés.

Partager :