L’Institut français du Liban soutient activement le cinéma, l’audiovisuel et les nouveaux médias au Liban.

Coopération cinéma

Cinéma : L’Institut français du Liban (IFL) soutient la coopération entre la France et le Liban dans le domaine du cinéma :

L’Institut français du Liban assure la promotion du cinéma français et francophone et favorise la coopération entre la France et le Liban dans ce secteur. Il propose ainsi tout au long de l’année, une programmation cinéma régulière, en complément de temps forts culturels interdisciplinaires, ou encore en partenariat avec des événements locaux. L’objectif recherché  est de rendre accessible aux publics libanais des productions françaises et des marques françaises en matière d’événements culturels (Semaine de la Critique, Premiers plans d’Anger, Clermont-Ferrand, etc.). L’IFL apporte son soutien par ailleurs à des initiatives et organisations libanaises qui font écho à ses objectifs. L’IFL soutient, par ailleurs, la sortie de films français dans les salles libanaises, en facilitant la venue des artistes, acteurs comme réalisateurs

La mission cinéma assure et accueille ainsi des projections régulières et variées au Cinéma Montaigne, ainsi que dans ses antennes en région. Ciné-Caravane, véritable temps fort de la programmation cinéma, propose pendant l’été des projections itinérantes en plein air dans tout le Liban, avec des films français ou libanais (ou coproduits) pour tous les publics dont les enfants.

Dans le secteur du cinéma, l’Institut français du Liban à organisé sa stratégie pluriannuelle en franchissant les étapes suivantes : renforcement des ateliers d’écriture de scénarios (Avec la Fondation Liban Cinéma et l’initiative FFFMED) ; en faisant signer, entre la France et le Liban, un accord de coproduction ; en organisant tous les deux ans des ateliers de coproduction entre les deux pays (FLC et CNC), à Paris (la seconde édition se déroule du 25 au 27 octobre 2018) ; en travaillant sans relâche à la création d’un fonds de coproduction qui pourrait être abondé par le CNC et la FLC, en faveur des projets libanais francophones. Ainsi, l’IFL se fait la passerelle entre les protagonistes des milieux du cinéma libanais et français.

En co-pilotage avec le Metropolis et l’AEFE, l’Institut français du Liban transpose également pour les écoles libanaises le programme d’éducation à l’image Tous au cinéma (TAC), initié en France par le CNC. Chaque année des programmes de films accompagnés de documents pédagogiques sont proposés, à raison de deux films par cycle et par année scolaire, aux élèves d’écoles implantées sur tout le territoire libanais.

Coopération média

Audiovisuel : L’Institut français du Liban (IFL) soutient la formation des journalistes libanais à l’utilisation du français et des nouvelles techniques du journalisme. Son action promeut également la diffusion des médias français au Liban.

L’IFL organise des formations et des tutorats pour les journalistes libanais en partenariat avec l’académie de France Media Monde (France 24), l’Agence Nationale de l’Information, l’université Balamand, et d’autres institutions de premier plan ;
L’IFL soutient Radio Liban (96.2), la radio publique libanaise, qui propose des programmes culturels de qualité en français et rediffuse des programmes de Radio France Internationale douze heures par jour ;
L’IFL a enregistré d’excellents résultats en matière de diffusion des médias français au Liban. La radio française arabophone Monte Carlo Doualiya est diffusée douze heures par jour par les émetteurs de radio Pax. L’offre légale de chaînes télévisées françaises est importante : les chaînes du groupe France télévisions sont disponibles sur les réseaux câblés de la société libanaise cablevision et de ses partenaires, l’IFL ayant supervisé la signature d’un accord commercial entre cabletelevision et le groupe public français de télévision,  et les chaînes d’information continue – Franceinfo et France 24 en français, anglais et arabe –sont  accessibles sur différents réseaux.
Multimédia : Dans le domaine de la presse écrite, deux Fonds de Solidarité Prioritaire dotés de 400 000 euros ont été lancés en 2016 puis en 2017 pour une durée de deux ans chacun. Il ont vocation à accompagner le développement numérique de la presse écrite notamment francophone libanaise. L’Institut français du Liban, en partenariat avec Canal France International et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), propose aux titres concernés une expertise en matière de conduite du changement et soutient le développement d’une offre libanaise numérique et francophone d’informations indépendantes.

Sites français : www.rfi.fr www.mc-doualiya.com www.tv5.org www.france24.com www.francetelevisions.fr www.cfi.fr

Partager :