« Le Piano oriental »
Lecture dessinée en musique
« Nous sommes à Beyrouth dans les années cinquante. Abdallah Kamanja, pianiste et compositeur reçoit une lettre l’invitant à se rendre à Vienne pour présenter au manu facteur de piano Hofman, son invention… le Piano oriental ! »
Stéphane Tsapis au piano, et Zeina Abirached au dessin et à la lecture, racontent en musique, en mots et en images le destin de ce piano unique au monde, permettant de jouer les quarts de tons de la musique orientale sur un clavier de piano. Comme en écho au cheminement d’Abdallah Kamanja et de son piano bilingue, véritable trait d’union entre la musique occidentale et orientale, Zeina Abirached livre son propre tâtonnement entre ses deux langues maternelles, le français et l’arabe.

Ce piano conçu par le grand-père de Zeina Abirached n’existe qu’en un seul exemplaire. Il sera sur la scène pour la première fois au Liban.

D’après Le Piano oriental, roman graphique de Zeina Abirached (Casterman, 2015) – Mise en scène – Jean-Baptiste Couton, Dessins / textes – Zeina Abirached, Piano / compositions – Stéphane Tsapis Page

Entrée libre

 

Partager :